ou « pourquoi avoir une adresse mail à son nom ? »

Les e-mails font partie de nos vies professionnelles ou personnelles. Que ce soit pour gérer nos papiers administratifs, s’inscrire à des services, recevoir des newsletters, communiquer avec nos proches ou nos collègues, à des clients et des fournisseurs, et aussi des mails publicitaires qui remplissent nos boites. Ils sont pratiques ! Ils sont rapides ! Sont-ils gratuits ?

Héberger une boite mail, cela a un coût. En effet il faut payer le nom de domaine et le serveur qui s’occupe d’envoyer, recevoir et stocker nos précieux mails de manière sécurisée. On confie généralement cette tâche à notre fournisseur d’accès qui nous « donne » une adresse en @orange.fr ou @free.fr par exemple en échange d’un abonnement mensuel à internet. On fait aussi confiance à de grosses entreprises telles que Google ou Microsoft qui fournissent « gratuitement » des adresses en @gmail.com et @outlook.fr en échange de nos données d’utilisation, des contenus des messages, ou de nos habitudes de consommation, pour nourrir un système qui fonctionne très bien : la publicité.

Créer une adresse e-mail est très facile, j’ai commencé par avoir une adresse chez Orange avec l’abonnement internet. Pour utiliser le bien connu MSN j’en ai créé une chez Live. Ensuite au lycée on nous a demandé de créer une adresse mail chez Laposte. Puis une chez Gmail pour utiliser Android et YouTube, ainsi qu’une chez Outlook pour utiliser Windows 10. Autant d’adresses pour autant de services. Un beau merdier ingérable ! Les entreprises comme Google ne mettent pas en avant le fait que l’ont puisse utiliser une adresse déjà existante pour utiliser leurs services.

Bien entendu, je ne blâme pas la publicité ou les entreprises qui, en échange de quelques données et de publicité permettent d’utiliser gratuitement et facilement des services de stockage en ligne, d’hébergement de mails, de fichiers ou de vidéos.

Malgré tout, début Février 2020, j’ai jeté l’éponge : Laquelle de mes nombreuses adresses donner pour le site des impôts ? Où est donc ce mail très important ? Pourquoi je vois autant d’adresses peu sérieuses dans des mails de collègues ou amis qui nous refilent des adresses à rallonge, incompréhensibles et insensées à la "[email protected]" ? Ou même des entreprises qui ont des adresses de contact chez @sfr.fr ou @yahoo.fr ? Pourquoi je devrais coller mon nom à celui d’une entreprise dont je ne partage pas les valeurs ? Que va devenir mon adresse Orange si je change de fournisseur d’accès ?

Et tout simplement : Pourquoi ne pas avoir une adresse à mon nom, hébergée chez quelqu’un de confiance ?

Il est possible d’avoir une adresse en pré[email protected] Il faut d’abord acheter le nom de domaine correspondant à votre nom, par exemple [email protected] et ainsi avoir une adresse par membre de la famille avec son prénom. Pour ma part j’ai opté pour le format [email protected] Un nom de domaine en .fr coute généralement entre 8€ et 12€ à l’année. J’ai pris le mien chez Infomaniak un registrar et hébergeur Suisse pour 8€. Il faut ensuite choisir où seront hébergés ces boites mails. On peut passer par l’auto-hébergement mais cela demande certaines connaissances et d’être vraiment sûr que son installation est fiable, pour ne pas perdre des mails dans la nature, mais on peut aussi faire confiance à un hébergeur connu pour le respect de la vie privée comme ProtonMail qui propose aussi l’extension @protonmail.com si on ne veut pas payer un nom de domaine, ou pour des hébergeurs associatifs qui ne revendent pas les données.

L’offre « Plus » de ProtonMail

Certains hébergeurs français comme PulseHeberg ou OVH (moins qualitatif) vendent des solutions complètes avec le nom de domaine et l’hébergement pour quelques euros par mois. Pour ma part j’ai opté pour DueWork MX, un hébergeur français à l’échelle humaine qui propose des services personnalisés.

J’ai désormais un compte personnel compatible Exchange qui synchronise mes mails, mes contacts et mon agenda sur tous mes appareils (iPad, PC Windows, Téléphone Android) pour 3€/mois avec 5Go sur la boîte mail et une synchronisation active, pour le prix c’est très honnête, et j’ai mis cette nouvelle adresse sur tous les services et sites que j’utilise. J’ai redirigé toutes mes vieilles adresses (notamment Google), au cas où quelqu’un m’écrive dessus, sur la nouvelle. Pour les connaisseurs il est aussi possible de demander la mise en place d’un catch-all.

Maintenant tout est alors centralisé, et mes données résident chez un hébergeur de confiance. Pour moins de 4€/mois en incluant le nom de domaine, j’ai pu commencer à m’émanciper de ces hébergeurs qui vivent de la vente de nos données.

C’est par convictions mais surtout pour avoir le plaisir d’avoir une boîte mail qui m’appartient vraiment, que j’ai re-configuré mes appareils avec ce nouveau compte, pour un monde avec toujours (un peu) moins de Google...

Je ne peux désormais que vous encourager à tenter l’expérience à votre tour et enfin être maître de vos emails !